Le rapport mondial sur les politiques culturelles : Le regard de l’Unesco

February 28, 2019by fespaco
photo-unesco2.jpg

Chaque 04 ans, l’UNESCO publie un rapport sur les engagements des politiques sans la culture. C’est un rapport qui est basée sur la convention 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Ledit rapport a été présenté ce jeudi 28 février 2019 à l’occasion de la 26ème édition du FESPACO, édition cinquantenaire dans la salle Benkadi au MICA.

Quatre domaines ont été ciblés pour la réalisation de ce rapport de l’UNESCO : renforcement de la gouvernance de la culture, amélioration des conditions de mobilité des artistes, intégration de la culture dans les stratégies de développement durable et promotion des droits humains et des libertés fondamentales.

Sur la gouvernance de la culture, l’UNESCO pense que les décideurs commencent à prendre conscience de l’importance de la culture dans le développement.

Par rapport à la mobilité des artistes, le constat est que les artistes ont de plus en plus de difficulté d’obtenir les visas, à cause du terrorisme grandissant. En ce qui concerne l’intégration de la culture dans les stratégies de développement durable, le rapport recommande d’impliquer les ministères de la culture dans la mise en œuvre des ODD, afin que l’on prenne plus au sérieux le rôle de la créativité artistique. Et enfin, l’UNESCO estime qu’il faut respecter les droits de l’homme et les libertés fondamentales d’expression, d’information et de communication, une condition préalable à la création et à la distribution d’expressions culturelles diverses. Car, les attaques contre les artistes sont passées de 340 en 2015 à 430 en 2016, avec 86 attaques graves. Et depuis 2006, 170 artistes se sont exilés dans plus de 80 villes du monde.

Deuxième du genre, ce rapport indique que sur les 111 pays qui appliquent actuellement les plans nationaux de développement, 86% font référence à la culture et plus des 2/3 sont des pays du Sud. Ce qui veut dire qu’ils sont nombreux les pays qui prennent en compte la culture dans leurs plans de développement.

Mais sur ce point le rapport note que seulement 0,22% du total de l’aide publique au développement dans le monde a été dédié à la culture en 2015. C’est le taux le plus bas depuis 10 ans, ce qui occasionne une baisse de 46,2% depuis 2005.

fespaco



FESPACO

01 BP 2505 Ouagadougou 01
Burkina Faso

+226 25 30 83 70 / 71

info@fespaco.bf